Londres 2018

Justin Welby RS

 Londres, Lambeth Palace, 11 juillet 2018. Une délégation de "Jésus Célébration 2033" (JC2033) a été reçue par le primat de la Communion anglicane, Justin Welby, archevêque de Cantorbéry.

Résidence londonienne des archevêques de Cantorbéry depuis le 13e siècle, le Lambeth Palace nous ouvre ses portes pour rencontrer Justin Welby, le 105e primat de la Communion anglicane.

L’archevêque nous accueille avec simplicité et sourire et nous propose de commencer la rencontre par la prière, en invitant un membre de la délégation de JC2033 à la prononcer.

Après avoir prié, Olivier Fleury, directeur de l’association, lui transmet les salutations du pasteur Nicky Gumbel, responsable des "Cours Alpha ", au large rayonnement, et vicaire de la paroisse anglicane de la Sainte Trinity dans le quartier londonien de Brompton.

"J’ai été baptisé dans cette paroisse en 1956, je m’y suis marié et trois de nos enfants y ont été aussi baptisés ", s’exclame-t-il, heureux d’apprendre qu’Olivier a introduit ces cours en France et en Suisse romande.

Ensemble nous présentons la vision de JC2033 : inviter toutes les Eglises à entreprendre un pèlerinage vers 2033, année des 2000 ans de la résurrection de Jésus-Christ ! Pour témoigner ensemble de la victoire de la vie sur la mort et la célébrer !

Après un moment de réflexion, Justin Welby partage son avis. D’abord la centralité de la résurrection "J’ai appris des orthodoxes l’importance de vivre la résurrection chaque jour. Elle doit être au centre de notre vie chrétienne ".

Puis le pèlerinage vers 2033 est essentiel. Le chemin est aussi important que la destination et il doit être accompagné par la prière.

Ensuite un tel chemin sera l’occasion de former à l’évangélisation. Elle commence dans les foyers et devrait être la responsabilité de tous les chrétiens. "90 % des parents chrétiens estiment qu’il est important d’apprendre l’Evangile aux enfants. Mais seulement 30% le transmettent eux mêmes. Le plus important est l’Eglise à la maison "

Enfin cette marche vers 2033 doit être "un pèlerinage de sainteté".  L’archevêque insiste sur ce point : l’Eglise doit montrer au monde qu’elle est remplie d’amour. "Il faut une grande préparation entre chrétiens et entre Eglises, sinon cela ne sera qu’une célébration parmi d’autres. Le Saint Esprit se réjouit des célébrations si l’Eglise est obéissante à Jésus, surtout à sa prière pour l’unité selon le chapitre 17 de l’Evangile de Jean ".

Justin Welby participe au mouvement de prière et d’évangélisation "Thy Kingdom come" (Que ton règne vienne), porté par seulement trois personnes mais qui a touché plusieurs millions de personnes, en particulier durant le temps entre l’Ascension et la Pentecôte https://www.thykingdomcome.global/language=FR 

Il nous invite à le rencontrer et s’en inspirer. "Je trouve intéressant que vous soyez un mouvement et pas une institution. Un mouvement ne cherche pas à contrôler mais à laisser la direction au Saint Esprit. C’est lui qui donne la vraie liberté dans l’unité et la diversité".

A la fin de cette belle rencontre, J. Welby nous invite à le suivre dans la chapelle pour y prier les Vêpres. A la fin de l’office, il invoque l’Esprit Saint avec beaucoup de chaleur pour cette marche vers 2033 et ceux qui la portent.

Martin Hoegger