Un comité JC2033 lancé au Québec

BC1

Au Québec, un comité JC2033 a vu le jour sous l’impulsion du pasteur Laurent Gerber. Interconfessionnel et motivé, ce comité travaillera à tisser des liens entre les églises, afin de témoigner ensemble de la résurrection du Christ.

« L’arc-en-ciel est très beau quand on voit les différentes couleurs en harmonie les unes avec les autres. Un arc-en-ciel rouge n’est pas un arc-en-ciel… De même, une église seule ne détient pas le monopole de la vérité ; la vérité est une personne, Jésus. Les églises qui prient ensemble dans une région donnent au monde une meilleure vision de qui est Jésus ». C’est porté par cette conviction et par la nécessité de vivre l’unité entre chrétiens (Jean 17, v.21) que Laurent Gerber s’implique depuis 2018 pour développer la vision JC2033 au Québec. 

Mieux se connaître entre chrétiens

Pasteur évangélique, membre de l’équipe de JEM Lanaudière, ce Suisse d’origine a mis sur pied un comité inter-églises de six personnes, dont le désir est de voir l’Église chercher à connaître Dieu et à le faire connaître. Mais pour être un témoignage pour le monde, il s’agit déjà d’approfondir les liens entre chrétiens : « Nous voulons ensemble découvrir le sens de la résurrection dans nos propres églises. Également nous réjouir des « bons coups » (beaux moments en québécois) vécus dans les différentes communautés, célébrer les succès, intercéder les uns pour les autres, créer des moments festifs et se rendre visite pour mieux se connaître », détaille Laurent Gerber. Qui tient également à intégrer au sein du comité un représentant des Amérindiens et un travailleur social auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Un événement marquant

Le 24 octobre, le comité a vécu un premier événement, avec l’envoi d’un couple catholique comme ambassadeurs JC2033 pour le diocèse de Joliette et auprès des congrès du Renouveau Charismatique. Au programme de cette célébration, une messe familiale avec un groupe de louange dynamique suivi d’un court message de l’évêque du diocèse, Mgr Louis Corriveau et de Laurent Gerber. La célébration a été filmée, afin d’être diffusée dans différentes paroisses catholiques pour les sensibiliser à la vision de JC2033. Le comité projette aussi d’organiser un repas « cabane à sucre*» à l’occasion de Pâques 2022, pour célébrer la joie de la résurrection et celle d’être en famille. « Il y aura aussi un pèlerinage entre églises pour faire mieux connaissance », complète le pasteur.

Offrir au monde une Église unie

Né dans une famille évangélique, Laurent Gerber a fréquenté une Église réformée à l’adolescence puis un groupe interconfessionnel de jeunes de 16 à 24 ans. Et c’est aux côtés d’un prêtre catholique qu’il a appris à accompagner les personnes en fin de vie. Aujourd’hui, il se considère comme un bâtisseur de ponts et c’est grâce aux bonnes relations établies avec des catholiques, des membres de la Communauté du Chemin Neuf, avec un anglican responsable de Campus pour Christ ou encore un pasteur méthodiste que ce comité JC 2033 Québec s’est constitué. « Que nous puissions être contagieux et offrir au monde le cadeau d’une Église unie, aimante, aidante et passionnée pour Dieu et notre prochain », se réjouit Laurent Gerber.

Sandrine Roulet

*Repas traditionnel de famille au Québec, lorsque le dégel annonce le printemps et qu’il est possible de récolter l’eau d’érable pour en faire le fameux sirop d’érable.

Comité JC2033 Quebec 2

 

Prochain - Un couple catholique devient ambassadeur JC2033 au Québec

Précédent - Anafora 21